Présentation


Bon, hé bien voilà, le Kna Blog est en ligne.
C'est encore un peu vide, mais le contenu devrait s'étoffer régulièrement.
Quelques mots de présentation et d'explication ? Allons-y ...


Le but premier de ces quelques pages est de vous présenter des vidéos sur le thème du nucléaire, accessibles sur le web, pour la majorité traduites en Français à partir de l'Anglais par mes soins. L'objet principal de ce blog, c'est ce partage d'informations, en les rendant plus accessibles aux non-anglophones.

Je devrais dire LES thèmes à propos du nucléaire, car les impacts de cette source d'énergie, qu'elle soit utilisée dans des buts militaires ou civils, n'ont fait que s'étendre au niveau planétaire, depuis son essor à la suite de la seconde guerre mondiale et des événements pourtant effroyables des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki en 1945.

Le 2 Décembre 2012, il y a eu 70 ans que la première réaction nucléaire en chaîne auto-entretenue créée par l'homme a eu lieu. Depuis, les mentalités du "village nucléaire" ont peu changé, et certains écueils techniques porteurs de dangers mortels pour l'humanité n'ont toujours pas été maitrisés.
Pourtant, après avoir sérieusement menacé la planète de destruction lors de la guerre froide, qu'elle soit pourvoyeuse d'armes "ultimes" ou d'électricité "bon marché, inépuisable et non-polluante", et jouant à fond la carte du sauvetage du climat, l'énergie nucléaire a su s'implanter au plus profond de nos sociétés modernes.
Elle continue de faire rêver les dirigeants, industriels et militaires des grandes puissances, et attise l'envie des pays qui voudraient bien se hisser au niveau des grands... y rester, ou devenirs califes à la place du calife, mettant en péril la stabilité de régions entières, si ce n'est de la planète !

De tous temps, des campagnes de communication, je dirais surtout d'intoxication (sans jeu de mots), de mensonges et de dissimulations diverses, ont souvent su gagner les faveurs ou du moins la passivité du "bon peuple" (vous savez, les votants et les contribuables..) à la cause du nucléaire. Des produits de beauté jusqu'aux centrales productrices d'électricité bon marché en passant par divers types de navires et prototypes d'avions ou d'engins spatiaux plus ou moins identifiés d'ailleurs, la pendule que l'on voit la nuit, la "perceuse nucléaire" des pubs EDF, l'imagerie médicale, et une foule de progrès scientifiques et industriels réels ou supposés, l'énergie nucléaire a su se rendre évidente et indispensable
à "Monsieur tout le monde". Ou presque.

La superbe des nucléocrates et nucléophiles de tous poils a pourtant été écornée à plusieurs reprises, à l'occasion de diverses tragédies, plus ou moins médiatisées, que les pouvoirs en place ont toujours voulu étouffer ou minimiser, ainsi que leurs conséquences.
Mayak, Sellafield (Windscale), Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima.. Qui sait exactement ce qui se cache derrière ces noms, plus ou moins connus ?

Ce sont pourtant des millions de kilomètres carrés de terres contaminées et devenus hostiles à jamais à l'échelle de vies humaines, des millions de mètres cube d'eau et des milliers de kilomètres de cours d'eau présentant de graves dangers pour la santé.

A travers la faune et la flore, ce sont des millions de tonnes de ressources contaminées à travers les chaînes alimentaires végétales et animales, et donc humaines.

C'est plus d'un million de morts et de malades, présents et à venir, que l'on va s'efforcer de diluer dans les taux de cancers et autres maladies "habituels". Personne ne sait combien de millions de victimes pourront dénombrer nos enfants, nos petits-enfants.

C'est l'ADN de certaines communautés victimes de retombées ou pollutions civiles ou militaires qui se trouve durablement et probablement irréversiblement altéré, avec des effets déjà visibles par des anomalies génétiques sur les jeunes générations, et imprévisibles à longue échéance, par le métissage et l'extension planétaire des empoisonnements.

Et combien de centaines de milliers de vies brisées, de familles éclatées et ruinées, par l'arrachement à leurs terres et à leurs racines, et la perte de tous leurs biens ?

Ce sont des pays dont l'économie et la société se sont effondrées, ou menacent de le faire, bien loin des "lendemains radieux" promis par leurs dirigeants.

Mais.. Pourquoi ?
Tout ça pour quoi ?
Est-ce possible ? Comment est-ce possible ?
Qu'est-ce que cela veut dire ? Qu'est-ce que ça implique ?

Je n'ai pas la réponse à toutes ces questions, qui je l'espère vous viendront à l'esprit en parcourant ces pages, en visionnant ces images. Et c'est tant mieux, pour vous.

Mon but n'est pas de vous asséner mes vérités, de vous les fourrer dans le crâne au nom d'une idéologie supérieure ou de connaissances avancées, d'expériences reconnues.
Non, je suis un type ordinaire, un citoyen banal, d'extraction modeste comme on dit...
Je ne suis ni scientifique, ni historien, ni sociologue, ni journaliste ou écrivain. Pas ingénieur non plus, ni traducteur, ni même "fluent in English" !

J'essaye dans mon travail d'amateur de respecter autant que possible le texte original et son esprit, mais je ne saurais donner aucune garantie sur la valeur de mes traductions.
En principe je cite toujours les documents sources originaux, donc en cas de doutes, veuillez vous-y reporter.

Bref, je me dis que finalement, je n'ai aucune autorité à vouloir vous apprendre quoi que ce soit. J'espère simplement pouvoir attirer votre attention, peut-être susciter votre curiosité, attiser votre envie d'en savoir plus et de vous forger une opinion solide, par vous-même, sur les graves problématiques du nucléaire.

Pour cela, je n'ai pas de baguette magique, ni de science infuse.
Il vous revient de faire preuve de curiosité, d'ouverture d'esprit, de persévérance, car le nucléaire est un sujet compliqué, vaste, aux multiples implications, volontairement obscur de part sa haute technicité et ses origines militaires, dont il n'a jamais su se départir de la culture du secret.

J'espère pouvoir vous faire comprendre que le péril est d'importance, et imprévisible.
Depuis la dernière catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, clairement d'origine humaine, on ne peut même plus compter sur la sagesse humaine, qui a été dramatiquement ramenée à sa juste valeur : dérisoire, pour ne pas en pleurer.
On ne peut plus se dire que tout le monde redoute une escalade de la violence, et que donc personne ne sera assez fou pour "appuyer sur le bouton".

Non, cette fois, c'est la planète Terre elle-même qui est aux commandes.
Un autre séisme assez violent au Japon, et c'est une piscine remplie de combustible nucléaire qui s'effondre et prend feu, avec le potentiel de libérer 10 fois la radioactivité dégagée à Tchernobyl.
Ce serait la fin du Japon, et Dieu sait quelles seraient les conséquences pour tout l'hémisphère Nord, et probablement la planète entière.

Qui va aller faire la leçon à des plaques tectoniques et failles sismiques ? Ou leur faire peur, pour qu'elles se tiennent tranquilles ?

Pour clore cette petite histoire de mes sous-titrages, à priori rien ne me destinait à ce genre d'occupation. Pas très motivé ni très doué pour les langues lors de mes études, c'est un attrait pour l'informatique qui m'a obligé, bon gré, mal gré, à apprivoiser un peu d'Anglais.

Puis est arrivé un autre 11 tragique, celui d'un certain mois de Septembre, il y a plus de 11 ans. C'est ce qui m'a poussé, par la suite, à me tourner vers Internet comme source d'informations alternatives. Et à m'efforcer de transcrire et traduire une petite vidéo, d'abord pour la comprendre moi-même. Puis à la sous-titrer et à la partager, en me disant que sûrement, ça pourrait servir à d'autres, encore plus à la peine que moi avec l'Anglais. D'ailleurs, cette petite vidéo "historique" est toujours présente sur ma chaîne YouTube :)

Pour le mot de la fin, j'ai découvert il y a quelques temps en vidéo un conte d'origine à priori Amérindienne, la légende du colibri. Aussi humblement que possible, je m'y retrouve un peu. Vous pourrez visionner cette petite histoire en suivant ce lien.

À travers ces quelques pages et ces traductions, et ces images que d'autres ont eu le mérite et souvent le courage de créer, j'espère vous faire partager quelques informations et connaissances qui me semblent importantes.

C'est aussi un message d'espoir et de gratitude, d'un simple humain lambda,
pour toutes celles et ceux qui nous montrent que chacun peut à son échelle
« faire du mieux qu'il peut », pour la planète et pour son prochain.


Bonnes lectures, bonnes recherches, que lucidité et courage vous accompagnent.


~ ~
" La connaissance s'accroît quand on la partage "
" Si vous ne pensez pas par vous-mêmes, d'autres le feront à votre place "
~ ~

19 commentaires:

  1. Grace à toi les veilleurs possèdent maintenant une chaîne de télévision


    http://www.scoop.it/t/fukushima-informations/p/3631063993/kna-blog-les-refugies-du-nucleaire-en-confinement

    RépondreSupprimer
  2. Si je puis me permettre je verrais bien Kna web TV http://www.wmaker.tv/themes/

    RépondreSupprimer
  3. http://blog.wmaker.net/Goodbarber-V2-Interview-par-itweb-tv_a1283.html

    RépondreSupprimer
  4. merci beaucoup Monsieur, pour tout ce temps passé pour nous informer et nous aider à comprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Yvonne, pour chercher à vous informer.

      Supprimer
  5. Maintenant référencé sur Fukushima informations bravo beau travail !

    RépondreSupprimer
  6. Super, kna, si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer ! Merci!

    RépondreSupprimer
  7. "Non, je suis un type ordinaire, un citoyen banal, d'extraction modeste comme on dit..."
    Ça c'est ton point de vue, mais ton travail montre le contraire.
    Si tous les citoyens banals ne faisaient que la moitié de ce que tu fait, le monde se porterait bien mieux... :-)

    RépondreSupprimer
  8. Merci de votre travail et bon courage.

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de vous découvrir.
    Vous dire merci ne serait pas suffisant.
    Je vais parler de vous.

    RépondreSupprimer
  10. comme écodouble, je découvre votre site .... et je n'ai qu'une chose à vous dire : BRAVO Colibri ! et GRAND merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Tita, merci à celles et ceux à qui je n'ai pas répondu en temps voulu, il file si vite.. Vos quelques mots n'en sont pas moins appréciés.

      Supprimer
  11. je découvre votre boulot, formidable ( je trouve enfin les infos que je cherchais sur l'intervention de US Navy au début de la catastrophe ), continuez...

    RépondreSupprimer
  12. ( Depuis Bruxelles ) Vous êtes "Formidable". Je suis fort-minable...
    Mais si un jour vous avez besoin d'aide, quelle qu'elle soit, pour poursuivre votre oeuvre si précieuse, nous pouvons en parler.

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour votre travail. Je vous accompagnerai en vos questionnements.
    La grande difficulté qui se pose, qui est la même face à la misère, est celle de comprendre le régime politique du monde entier: le CAPITALisme dont on ne peut plus s'y échapper.
    Ou alors en connaissance de cause, quoi faire? Ça ne peut qu'être long. Mais vous faites partie de ceux qui font avancer la réflexion. MERCI

    RépondreSupprimer
  14. KNA,
    Vous faites un magnifique travail. Je vous en suis très reconnaissant. Un très grand merci.

    RépondreSupprimer
  15. Merci à vous toutes et tous de chercher à savoir, de "ne pas lâcher l'affaire" ...

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour votre excellent travail de traduction et d'information.
    Pour votre information, l'adresse du blog Fukushima 311 Watchdogs a changé, maintenant sur Wordpress:
    Fukushima 311 Watchdogs: https://dunrenard.wordpress.com/
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur YouTube

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur Dailymotion

—————————————————————————————————————————————————— Kna60 sur Vimeo

Fukushima - Que savaient-ils et quand ? - A. Gundersen 11.03.13 from Kna60 on Vimeo.